Hippocampe Mime Corporel Théâtre

Samedi 11 et dimanche 12 février 2023Karine T 200 200
Avec Karine Ponties – Cie Dame de Pic (Belgique)

Les participant.e.s seront amené.e.s à interroger les notions d’interprétation et de créativité, de l’acteur-interprète à l’acteur-auteur. Un travail d’abord individuel, une expérience fondamentale dans le processus de la création. Seul le corps engagé dans le travail peut ressentir la précision et la justesse d’un geste, l’évidence d’un espace, la dérive, l’hésitation, l’erreur. La recherche s’articule autour de la traduction. Traduire, ré-écrire, non pas nous dans le monde, mais le monde en nous, comme des êtres vivants parmi d’autres êtres vivants. Une traduction comme médiation entre la pluralité des cultures et l’unité de l’humain. L’essence de la traduction est d’être ouverture-dialogue-métissage-décentrement. Pour finir, traduire l’étranger en nous.

C’est un processus de transformation intérieure qui se nourrit à tout instant de l'expérience la plus consciente et la plus immédiate de la vie. Il ne suffit pas de donner à voir. Il s’agit de donner à créer, à se re-créer. Chacun est amené à jouer avec lui-même à travers plusieurs supports. Tel un acrobate singulier, dans un état ludique, chacun a la possibilité de construire des univers ou des phrases chorégraphiques au cours d’improvisations et de constructions (individuelles et/ou collectives). Celles-ci alternent entre le théâtral et le formel, le banal et le stylisé, le simple et le compliqué, l’extravagance et la sobriété, le grand et le petit, l’émotion et la froideur. C’est un travail d’abord individuel, une expérience fondamentale dans le processus de la création.

Karine Ponties
Née en France, et ayant grandi en Espagne, Karine Ponties est empreinte d’une multi culturalité certaine. Son immersion dans la danse débute à l’école Juan Tena et Ramon Soler à Barcelone et se poursuit à Mudra, l’école de Maurice Béjart à Bruxelles. En tant qu’interprète, elle travaille avec plusieurs compagnies, notamment avec Frédéric Flamand, Michèle Noiret, Nicole Mossoux/Patrick Bonté et Pierre Droulers, avant de fonder la compagnie Dame de Pic en 1995.
Directrice artistique de Dame de Pic, chorégraphe et interprète, Karine Ponties est l’auteur de plus de quarante pièces, primée à plusieurs reprises en Belgique comme à l’international avec Every Direction is North (Golden Mask 2017 - Russie), Mirliflor (Golden Mask 2011 - Russie), Havran et Fidèle à l’éclair (Prix Mimos 2009), Holeulone (Prix de la Critique 2007) ou encore Brutalis (prix SACD 2002). Elle crée un langage ciselé et minutieux où se répondent humour, monstruosité et intensité pure, puisée dans la singularité organique des interprètes et leur absolue nécessité de mouvement. La traduction chorégraphique de ce matériau brut sert de passerelle vers un univers matiéré, mêlant animation, dessin, musique, fondé toujours sur de solides collaborations.

« Même si je m’exprime par la danse elle n’a jamais été un but en soi, mais juste un moyen de traduire des états de corps , des angoisses, des désirs, ce que je vois, comment je le digère et comment je le rejette hors de moi en le transposant, en créant un langage. Ce corps à corps avec soi-même pour permettre de rechercher ce qui palpite et ce qui cogne pour que ça puisse ressortir ou éclater. » Karine Ponties

Horaires : samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h30 à 16h30

Tarif : 100 euros / 80 euros pour les élèves d'Hippocampe

Stage ouvert à tous !

Lieu : Théâtre de la Terre
1 Passage du Buisson Saint-Louis – Paris - M° Belleville ou Goncourt

Renseignements : 06.29.96.29.06 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.