Hippocampe Mime Corporel Théâtre

Samedi 10 et dimanche 11 mars 2018Dame red opt
Stage avec Karine Pontiés – Cie Dame de Pic – Belgique

Karine PONTIES  
Directrice artistique de Dame de Pic, chorégraphe et interprète, Karine Ponties est l’auteur de plus d’une trentaine de pièces dont Mirliflor (Golden Mask pour le meilleur spectacle de danse contemporaine en Russie), Fidèle à l'éclair (Prix Mimos 2009), Holeulone (meilleur spectacle de danse en Belgique francophone) et Brutalis (prix SACD).

Au fil de ses voyages, elle crée également des pièces avec des équipes d’interprètes issues du Canada, de la Roumanie, de la Russie, de la République tchèque et du Portugal. L’univers de ses créations se caractérise par son sens de l’absurde, son exploration de l’intimité, de l’organique et des relations humaines.

« J’ai la sensation que quelle que soit sa forme, l’écriture provient toujours du corps, d’où le besoin de créer des liens en travaillant avec des individus qui contiennent chacun une écriture. Des écritures individuelles au flair animal qui essayent de traduire, donc de réécrire des langages existants ; de sons, de mots, de gestes, de couleurs et des excès du monde qui font irruption, de matières… ; des matières premières à transformer.

Pour traduire, réécrire, non pas nous dans le monde, mais plutôt le monde en nous, comme des êtres vivants parmi d’autres êtres vivants.

L’individu dans cette tentative de traduction, avec une certaine impuissance, est fragmenté et à découvert.

Improvisations et constructions alternent entre le théâtral et le formel, le banal et le stylisé, le simple et le compliqué, l’extravagance et la sobriété, le grand et le petit, l’émotion et la froideur.

C’est un travail d’abord individuel, une expérience fondamentale dans le processus de la création. Seul le corps engagé dans le travail peut ressentir la précision et la justesse d’un geste, l’évidence d’un espace, la dérive, l’hésitation, l’erreur.

Même si je m’exprime par la danse elle n’a jamais été un but en soi, mais juste un moyen de traduire des états de corps , des angoisses, des désirs, ce que je vois, comment je le digère et comment je le rejette hors de moi en le transposant, en créant un langage. Ce corps à corps avec soi-même pour permettre de rechercher ce qui palpite et ce qui cogne pour que ça puisse ressortir ou éclater. »        Karine Pontiés


Horaires : samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h30 à 16h30

Tarif : 95 euros / 80 euros pour les élèves d'Hippocampe

Stage ouvert à tous !

Lieu : Théâtre de la Terre
1 Passage du Buisson Saint-Louis – Paris - M° Belleville ou Goncourt

Renseignements : 01.43.38.79.75 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.